Skip to content

MES PIEDS

février 3, 2011

MES PIEDS

Mes pieds ont épiés le bitume ;
Chaussés, ils ont fui la maréchaussée
Avec des femmes
J’en ai pris un
Puis l’autre.

Ils ont défoncé les portes des brumes
En se faisant biche enragée
Marché sur les flammes
De ces pièges souterrains
Des bons apôtres.

Pieds beaux…
Parfois j’ai écrit comme eux ;
J’ai souvent cassé ceux de mes potes
Parfois rouges, parfois noirs
Et j’ai mélangé les miens.

Pierrot
Parfois très ou troupiers
Ils ont eu l’impiété d’empiété sur vos notes
De sauter comme une cloche dans le noir
Comme des vauriens.

Ils ont joués à cache-cache
En pied de page, et en cape décapé
Sans terre, et un par un
Ils ont avancé vers ta lumière
Ere philosophale.

Sans anicroche et à l’arrache
Il va falloir que sur papier
J’en écrive quelques-uns
Pour que sur une pierre
Je te bâtisse un piédestal.….

Publicités
2 commentaires leave one →
  1. Sanaro permalink
    février 4, 2011 6:13

    Ben voila une grosse tête pensante qui prend son envol, je trouve ça génial… Maintenant vous savez, votre dame pour moi est dans la même catégorie. Bonne continuation ici où la-bas… Je reviendrai faire un tour par chez vous.

  2. tredant permalink
    février 4, 2011 10:05

    Mes pieds te suivent poète …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :