Skip to content

SOS

juillet 27, 2011

SOS C’est reparti
Une nouvelle Guerre
A ouvert ses portes
Avec l’Etat
Une grève périt dans des larmes
Crash
Aux crépuscules
De plus en plus
Nombreux les exclus quittent
La ville de tous les dangers
Dix ans de plus, sous réserve
De patrons Qui rachètent le littoral
Paris Marseille qui veulent le travail sans fin
Le cadavre Du Bonheur Suicidaire,
porté disparu Depuis Trois ans,
Retrouvé Sous les trains
Seul et Sans Raisons
A l’été de tous les dangers
Les lumineux amours de Vacances
Des femmes de cœur
Reste un mystère
Un Incendie Sur les millésimes Disparus
Dans ce temple
Des restrictions
Où le CAC 40
Rachète
Bientôt des plages

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :