Skip to content

Mexico

septembre 9, 2011


Dans l’enfer des maquiladoras
Quelque part à Tijuana
Là où la frontière se dresse
Entre Nord Et Sud
Ici les rêves ont l’odeur de Téquila
Et d’El Paso
D’une autre existence
De l’autre côté de la barrière
Pour un mieux-vivre
Chez les Gringos
La nuit habille les clandestins
En transfuge pour une autre vie
Dans la Cité des Anges

Publicités
One Comment leave one →
  1. mai 20, 2012 2:38

    Christophe,

    merci beaucoup pour ta poésie de colère, de feu, d’ironie aussi.

    Nous attendons d’autres textes, nous, tes lecteurs. Alors, à bientôt…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :